L'AUTEUR

OLIVIER MÉNÉGOL

Un soir de septembre 1968, il est né dans la rue par une nuit d'orage. Il est né dans la ville où les murs sont toujours gris, derrière un terrain vague où se trouvent les taudis ; dans un berceau de fer il devait grandir. Ne vous étonnez pas si il ne sait pas sourire. Il n'a pas eu de père pour le faire rentrer le soir et bien, souvent sa mère travaillait pendant la nuit ; iI dessinait assis sur le trottoir le cœur comme une pierre, il commençait sa vie. Il a du se battre pour avoir la vie qu'il aimait. Il a du se battre encore plus fort pour la garder. De tous les côtés de la ville on le cherchait. Les poings se sont serrés, depuis il n'a pas changé.

Maintenant il ne vit plus où les murs sont toujours gris son nom est en argent et ses crayons sont en or, ses dessins d'hier sont bien les mêmes qu'aujourd'hui. Mais quand la nuit arrive, il retourne dans la rue.

0
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Icône social Instagram

© 2018 - LE DESSIN DE LA SEMAINE - Tous droits réservés. Création et réalisation : STUDIO PLUS SA - Site créé et réalisé sur WIX.com - Mentions légales.